- Lydie Baffreau - Happy Thérapie
17276
post-template-default,single,single-post,postid-17276,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-3,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Hypnose : Comment payer moins cher ?

Hypnose comment payer moins cher ?

Hypnose : Comment payer moins cher ?

Depuis plus de 30 ans, les médecines naturelles ne cessent d’attirer de nouveaux adeptes. Certains actes sont d’ailleurs, depuis peu, pris en charge par la Sécurité Sociale et par les complémentaires santé. En effet, certaines mutuelles intègrent à leurs garanties des médecines alternatives non reconnues par l’assurance obligatoire comme l’hypnose.

 

Les bienfaits de l’hypnose médicale

 

L’hypnose médicale a beaucoup été déconsidérée car elle était confondue avec l’hypnose de spectacle. Cependant, depuis plusieurs années, elle connaît une montée fulgurante. En effet, elle est de plus en plus utilisée par les français dans les domaines de l’anxiétéet du stress. Elle sert également à soulager les migraines, les phobies et les modifications de comportement comme l’arrêt du tabac et la perte de poids.

 

Selon les pratiques et les thérapeutes, les tarifs d’une séance sont très variables. Pouvant aller jusqu’à 85€, certaines personnes renoncent à l’hypnose faute de moyen. D’autant plus que, non reconnue par la médecine officielle, cette pratique n’est pas prise en charge par la Sécurité Sociale.

 

Les alternatives et méthodes de remboursement

 

  • Les chèques santé

 

Un concept parti d’un constat simple : 1 français sur 3 renonce aux soins non-remboursés, faute d’argent.

 

En France, il existe des chèques déjeuner, des tickets restaurant et même des chèques vacances mais rien qui concerne les soins préventifs.

 

Disponible depuis janvier 2015, les chèques santé se présentent sous forme dématérialisée. Ils permettent aux bénéficiaires de régler certaines consultations auprès de professionnels de santé (si ces derniers pratiquent des dépassements d’honoraires), de thérapeutes bien-être(acupuncteur, hypnothérapeute, naturopathe, sophrologie, …) ou encore de professionnels sport et santé (coach sportif personnel, instructeur pilates, …).

 

Ce concept est une innovation sociale qui a pour ambition de permettre à tous, de devenir acteur de sa santé en ayant la capacité de financer, grâce au budget alloué par l’entreprise ou le comité d’entreprise, des prestations actuellement non ou peu prises en charge par la Sécurité Sociale et les mutuelles. C’est notamment le cas de la prévention santé et des médecines dites « alternatives » telles que l’ostéopathie, la sophrologie, l’hypnose et l’acupuncture. Bien que non prises en charge ou très peu par la Sécurité Sociale et les mutuelles, ces médecines alternatives connaissent un succès inédit grâce aux bienfaits qu’elles procurent. Ce système est donc bénéfique pour les salariés mais également les employeurs car il peut permettre de diminuer le taux d’absentéisme et d’améliorer le confort des employés.

 

  • La sécurité sociale

 

Bien qu’elles soient efficaces, la plupart des médecines douces demeurent non officiellement reconnues pour leurs bienfaits thérapeutiques. C’est notamment la raison pour laquelle elles ne sont pas prisent en charge par la Sécurité Sociale.

 

Cependant, il existe des exceptions si ces pratiques sont réalisées par un médecin conventionné. Par exemple, un dermatologue peut pratiquer la mésothérapie et, un kinésithérapeute l’ostéopathie. Dans ce cas, le remboursement de la Sécurité Sociale est effectué sur la base du tarif de conventionprévu pour un médecin généraliste de secteur 1. En revanche, si l’assuré n’a pas de mutuelle, tout dépassement d’honoraires sera à sa charge.

 

  • Les complémentaires santé

 

Le succès que rencontre les médecines douces a poussé les mutuelles à proposer des contrats les incluant. En effet, de plus en plus de complémentaires santé mettent à disposition des assurés des packs prévention et bien-être comprenant certaines médecines alternatives (en savoir plus : https://bonne-assurance.com/mutuelle/besoins/medecine-douce/hypnose/). Elles peuvent donc être remboursées partiellement ou totalement selon deux manières :

 

– Le forfait par acte qui permet à l’assuré de bénéficier d’un nombre de séance annuel pour un montant de remboursement fixe par consultation.

– Le forfait annuelqui permet à l’assuré de bénéficier d’un montant annuel fixe pouvant atteindre 250€/an qu’il consomme à sa guise.

Please follow and like us:
No Comments

Post A Comment